Thomas Bidegain et Mélanie Thierry Soudain Seuls
Abaca

Le scénariste d'Un prophète, déjà réalisateur des Cowboys, nous livre les films qui ont marqué sa cinéphilie.

A l'occasion de la sortie de sa deuxième réalisation, le "survival" réussi Soudains seuls porté par Gilles Lellouche et Mélanie Thierry, Thomas Bidegain a accepté de se livrer pour Première au jeu du "film qui..." ? C'est parti !

Le film qui...

… a changé votre vie ?

La Nuit du chasseur. J'allais au ciné gratuitement, parce que la mère de mon copain était ouvreuse. J'ai vu beaucoup de films comme ça vers 8-9 ans, surtout du ciné de répertoire. Vers 12 ans, j'ai découvert La Nuit du chasseur et j'ai eu envie de le revoir. Une fois, deux fois, trois fois... Je me suis dit : 'C'est ça que je veux faire.' J'y connaissais rien mais ça m'impressionnait énormément.

La Nuit du chasseur
Universal / United Artists

...vous fait faire des cauchemars ?

Chucky. J'ai rêvé de cette poupée après, mais bon, je crois que c'est juste parce que je l'avais vu trop jeune. En vieillissant, ça ne me fait plus rien.

… vous a fait tomber amoureux de son acteur ou de son actrice ?

Debra Winger dans Officier et Gentleman ou dans Tendres Passions. Parce qu'elle joue un truc très... “dans la vie”, et en même temps un petit peu au-dessus. J'aime beaucoup ce qu'elle dégage, c'est assez particulier.

… vous met immédiatement de bonne humeur ?

N'importe quel film des Marx Brothers. C'est marrant, je me suis aperçu récemment qu'à chaque moment un peu dur de ma vie, je me replongeais dans leur filmo. Je ne saurais pas l'expliquer, mais ça marche !

… est pour vous un chef-d'oeuvre intemporel ?

Je devais avoir 11 ans quand mon père m'a montré Citizen Kane. On est là, on regarde et d'un seul coup je le vois qui pleure. C'était une autre époque, hein, les papas, ils ne pleuraient pas ! Depuis, je l'ai vu et revu pour comprendre ça. C'est une des raisons pour lesquelles j'avais envie de faire du cinéma : pour provoquer ce genre d'émotion.

Citizen Kane
RKO Pictures

… est considéré comme un classique mais qui vous laisse complètement de marbre ?

Les Enfants du Paradis ? Ca m'a toujours semblé un peu ampoulé, alors que les films avec Gabin de l'époque sont plus forts, ils m'accrochent mieux.

… mériterait d'être vu et revu ?

J'insiste mais Tendres Passions. James L. Brooks, c'est le gars qui, des années plus tard, a créé Les Simpson. Un type génial. Il y a des histoires de couple, cette relation mère-fille... Je trouve ça d'une richesse ! Qu'on soit intéressé par le mélo ou les histoires d'amour ou de famille, il y a toujours quelque chose qui prend le dessus.

...vous était interdit et que vous avez vu en cachette ?

J'avais fugué de chez moi pour aller voir Poltergeist (rires). J'avais vu la pub avec cette petite fille qui se faisait enlever par la télé... J'étais jeune, on m'avait dit non, mais ça m'intriguait trop !

Gilles Lellouche est actuellement en couverture de Première (n°546). Voici la bande-annonce de Soudain seuls, qui vient de sortir au cinéma :


Soudain seuls : une épopée insulaire haletante [critique]

A lire aussi sur Première

Denis Villeneuve déteste les dialogues

"Le cinéma a été corrompu par la télévision", considère le réalisateur de Dune.