Les 20 meilleures séries de 2022
Apple / Showtime / Disney

L'essentiel de ce qu'il ne fallait pas rater à la télévision ces six derniers mois.

20) Obi-Wan Kenobi (Disney +)

Malgré tous ses défauts, la dernière création Star Wars de Disney + a réussi à généré un sacré buzz, notamment grâce à la performance épique d'Ewan McGregor, de retour dans la Galaxie de George Lucas, 18 ans plus tard... et aussi grâce aux combats d'Obi-Wan contre son ancien Padawan devenu Dark Vador. Du petit lait pour les fans.



19) Visitors (Warner TV)

Après avoir pastiché les super-héros avec son Hero Corp. Simon Astier s'attaque à la science-fiction et aux Aliens dans une série humoristique pleine de nostalgie, qui joue avec les codes de la pop-culture et du cinéma Amblin des 1980/90. Une lettre d'amour au genre, fun et excitante.



18) The Time Traveler's Wife (HBO et OCS en France)

Première apparition de Rose Leslie dans ce top. Toujours aussi pétillante, l'ancienne de Game of Thrones déborde d'une énergie facétieuse terriblement attachante et porte cette grande histoire d'amour de science-fiction pas aussi brillante qu'elle l'ambitionne, mais enivrante malgré tout.



17) Oussekine (Disney +)

Une création française à l'ambition impressionnante, qui prend la forme d'une chronique sociale très politique. Un drama historique qui nous ramène étonnamment 40 ans en arrière,à l'époque du meurtre sordide de Malik Oussekine. Un radiographie saisissante de la France des années 80.



16) Chloe (Amazon)

Passé largement inaperçu en juin, ce thriller psychologique est une vraie réussite à découvrir. Grâce, notamment, à la performance bluffante de Erin Doherty (ancienne Princesse Anne de The Crown), qui incarne une arnaqueuse touchante et inquiétante, se faisant une place dans la Haute société anglaise à gros coups de mensonges. On ne sait jamais à quel Saint se vouer dans ce labyrinthe de faux semblants de plus en plus fascinant.



15) Gaslit (StarzPlay)

Un biopic très classique sur la forme, qui revient sur la sale affaire d'espionnage qui entraîna la chute et la démission de Richard Nixon en 1974, mais en racontant les petites histoires cachées derrière la grande. Une reconstitution épatante du Watergate, portée par une Julia Roberts au top de sa forme, dans la peau de Martha Mitchell, mondaine épouse du procureur général, qui va chambouler l'Amérique...



14) Reacher (Amazon)

Ce Reacher n'a plus grand chose à voir avec le Jack Reacher du cinéma. Géant musculeux mutique, qui cogne et cause après, Alan Ritchson brille par son charisme athlétique, une forme de présence spectaculairement imposante, dans cette série d'action pure et brute. Une approche du personnage nettement plus fidèle aux romans de Lee Child. Pour ceux qui trouvaient que Tom Cruise ne correspondait pas du tout au rôle.



13) This is going to Hurt (BBC et Canal + en France)

Dans la veine de ce que Hippocrate a réussi en France, cette adaptation du journal de bord d'un vrai docteur anglais au bord de la crise de nerfs, Adam Kay, est particulièrement fascinante. Ben Whishaw joue les obstétriciens épuisés dans ce drama réaliste, intelligent et dopé à l'humour sombre.



12) The Tourist (BBC et France 2 en France)

Le soleil de l'Outback australien nous brûle la rétine autant qu'il brûle la peau des protagonistes. Jamie Dornan, loin, de ses soirées 50 Nuances de Grey, fait un parfait John Doe, aussi paumé qu'il est insaisissable dans ce polar aride à l'ironie acide digne des Frères Coen. Rien que pour la scène d'ouverture, magistral hommage au Duel de Steven Spielberg, ce thriller amnésique vaut le coup d'œil.



11) Moon Knight (Disney +)

Steven Grant ou Marc Spector, Oscar Isaac fait une entrée fracassante au sein du MCU, dans cette série Marvel qui ne ressemble à aucune autre. L'histoire d'un héros souffrant d'un trouble dissociatif de l'identité. Une double personnalité à la Split, mixée à une mythologie égyptienne totalement loufoque, dans une aventure épique qui oscille entre Indiana Jones et The Mask. Assez jouissif.



10) The Afterparty (Apple TV+)

Qui est le tueur ? Après avoir boosté Spider-Man avec leur film d'animation oscarisé New Generation, Phil Lord et Chris Miller livrent un "murder mystery" très cool, déjanté et follement captivant. Une comédie policière au ton absurde très assumé et raconté à travers différentes perspectives et différents genres. Un Cluedo pop réjouissant.



9) Yellowjackets (Showtime et Canal + en France)

Même si elle a tendance à s'essouffler après quelques épisodes, voilà une série concept qui a su enflammer la toile au début de l'année. Baignant dans la nostalgie des années 90, ce passionnant coming-of-age drama bascule dans une version moderne de Sa Majesté des Mouches, avec une foule d'énigmes à résoudre en cours de route. Comment les joueuses d'une équipe de foot de lycée, rescapées d'un crash aérien, ont pu survivre au beau milieu d'une forêt canadienne pendant des mois et des mois ? Mystique et captivant.



8) Pam & Tommy (Disney +)

Entre farce improbable, comédie romantique hyper-sexuée et peinture nostalgique de la culture des années 1990, Pam & Tommy forment une créature résolument fascinante. Mais au-delà, grâce à la performance habitée de Lily James, la blague libidinale de Seth Rogen réussit à sauter le pas du grivois et à provoquer une empathie sincère pour la bimbo de Baywatch, privée d'intimité.



7) Outer Range (Amazon)

Tandis que Yellowstone n'en finit plus de cartonner sur Paramount +, Josh Brolin tente le western de science-fiction, dans cette histoire de Rancher confronté à un mystère venu d'ailleurs... Un trou noir mystique duquel jaillisse une foule de twists franchement haletants. Mais ce qui nous maintient agrippé au taureau mécanique, c'est le cowboy du coin, badass bougon qui défend ses terres dans les vastes plaines du Wyoming avec une fureur biblique. Et peu importe contre qui.



6) Drôle (Netflix)

La créatrice de Dix pour cent, Fanny Herrero, signe la dernière série française de la plateforme. Une comédie sociale tendre et sincère, qui dresse le portrait de jeunes artistes de stand-up en quête de succès. Mariama Gueye, Younes Boucif, Elsa Guedj et Jean Siuen brillent au fond de la cave. Un quatuor drôlement détonnant. Drôlement attachant. Drôlement enrichissant. La mauvaise blague, c'est que la série a été annulée avant la saison 2 prévue...



5) Landscapers (Showtime et Canal + en France)

Olivia Colman et David Thewlis sont ahurissants en Bonnie & Clyde insondables, tour à tour adorables et vénéneux. Ils forment un duo d'enfer, vieux couple de Britanniques, polis et bien élevés, à qui la Reine donnerait sûrement le Bon Dieu sans confession. Susan et Christopher Edwards ont l'air de sortir tout droit de Paddington, sauf qu'ils cachent depuis 15 ans le meurtre des parents de Susan, qu'ils ont enterrés dans le jardin avant de fuir en France, pour refaire leur vie... Une histoire vraie hallucinante pour ce true crime drama "so" british, "so" réjouissant. Une folie criminelle à ne pas rater.



4) Vigil (BBC et Arte en France)

Un thriller à couper le souffle. Une plongée haletante et claustrophobique dans un sous-marin de la Royal Navy, bâtiment en mission secret défense, élément majeur de la dissuasion nucléaire britannique, patrouillant au large de l'Ecosse quand il se délite de l'intérieur après le meurtre soudain d'un membre d'équipage... Un polar à 20 000 lieues sous les mers à l'atmosphère irrespirable, porté par un duo de femmes enquêtrices épatantes : l'excellente Suranne Jones (Doctor Foster) tente de rester à flot dans cet univers suffoquant tandis que depuis la terre ferme, Rose Leslie lui file un coup de main bienvenu. Une enquête hors du commun.



3) We Own This City (HBO et OCS en France)

David Simon revient à ses premières amours et au drama criminel en nous ramenant dans les rues de Baltimore, comme une suite de The Wire qui ne dit pas son nom. Cette nouvelle création ultra réaliste et à fleur de peau met une claque, sans chercher à révolutionner le genre, et doit beaucoup à Jon Bernthal, encore une fois phénoménal. L'ancien Punisher, complètement habité en flic sans limite, infuse toute sa folie animale à ce scandale politique et social à peine croyable, tiré d'une histoire vraie.



2) Slow Horses (Apple TV+)

Un "Spy thriller" à l'ancienne, exécuté avec maestria. Cette adaptation de la formidable saga littéraire de Mick Herron nous fait découvrir le quotidien de "l'étable", une section du MI-5 rassemblant les espions placardisés, ces losers du métier qu'on ne peut pas virer mais qu'on ne veut surtout plus envoyer en mission. Sur un mode plus comique que tragique, la série navigue intelligemment du côté de The Office, avec son boss désabusé, au cynisme cinglant et à l'amertume aussi douce que le scotch qu'il descend à longueur de journée. Gary Oldman en chaussettes trouées mène la danse avec brio. Ce n'est pas pour rien si la série a d'ores et déjà été renouvelée pour 3 saisons de plus !



1) Severance (Apple TV+)

On ne sait toujours pas ce qui se passe, et pourtant, on trouve ça merveilleux. La saison 1 de Severance est une brillante réussite mystique. Entre la série de bureau énigmatique et un pur kiff de science-fiction insondable. Ce drama réalisé et produit par Ben Stiller raconte la vie froide et étrange des employés de Lumen, dont le cerveau a été manipulé pour séparer la personnalité privée de la personnalité professionnelle. Qui sont-ils réellement ? Ou travaillent-ils ? Et pour qui ? Le casting (Adam Scott, Britt Lower, John Turturro, Patricia Arquette, Christopher Walker...) est hypnotisant. Et surtout, comme aux plus belles heures de Lost, les mystères sont savamment distillés pour nous rendre fous. On cherche des significations partout. Vous vous souvenez des chiffres gravés sur la porte du bunker de l'île de Lost ? On est à ce niveau-là avec Severance. Sans aucun doute la bombe de ce début d'année 2022, celle qu'il faut avoir vu.