Titre original Jiang hu er nü
Date de sortie 27 février 2019
Durée 136 mn
Réalisé par Zhangke Jia
Avec Tao Zhao , Fan Liao , Yi'nan Diao
Scénariste(s) Zhangke Jia
Distributeur AD VITAM
Année de production 2018
Pays de production Chine, France, Japon
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, le chef de la pègre locale de Datong. Lors d'une rixe entre bandes rivales, elle prend la défense de son petit ami et tire plusieurs coups de feu, pour lesquels elle est condamnée à cinq ans de prison. A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin. Elle tente de le convaincre de renouer avec elle, mais repart finalement seule dans leur province natale. Dix ans plus tard, Qiao est devenue une femme d’influence possédant un établissement de jeux prospère. Bin, usé et ruiné, revient à Datong pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait aimée…

Infos de la rédaction sur Les éternels

Le film est sélectionné en compétition officielle du Festival de Cannes 2018.

Offres VOD de Les éternels

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Les éternels

Critiques de Les éternels

  1. Première
    par Gael Golhen

    Exit Ash is purest white (« la cendre est d’un blanc très pur »). Le beau titre anglais a disparu, pour laisser place à une version française moins flamboyante. Pourtant, Les Éternels résume peut-être mieux le projet du cinéaste. Les éternels, c’est ce couple à l’écran. On est en 2001. Lui est un caïd, elle sa compagne rebelle. À partir de là, s’ouvre une chronique de seize ans rythmée sur trois périodes, qui raconte comment ils s’aiment et se séparent, comment ils se retrouvent et se déchirent, sans jamais pouvoir vivre l’un sans l’autre. Mais Les Éternels a un autre sens, plus secret. Depuis toujours, Jia Zhangke filme toujours la même chose : le barrage des Trois-Gorges, la région du Sanxi, la modernisation de son pays et sa compagne, Zhao Tao. Ses films sont fragmentés et elliptiques, parce qu’ils sont les tomes d’une œuvre immense qui prend progressivement corps. Quand on découvre ce film, c’est d’abord comme un nouveau chapitre, un best of filandreux de cette filmo multiforme et foisonnante. Et puis on comprend très vite que c’est bien plus que ça. Jia est allé puiser dans les rushes de deux de ses films précédents (Plaisirs inconnus et Still Life) pour tisser une déambulation folle à travers son œuvre et la Chine du XXIe siècle, et signer une love story. Celle d’un cinéaste et de son actrice. Au coeur du film, dans tous ses plans, Zhao est une présence tétanisante. On la voit à 20 ans (Plaisirs inconnus), à 25 (Still Life) et aujourd’hui. Les Éternels est une lettre d’amour en morceaux, une déclaration envoyée depuis trois époques différentes qui fait renaître ces films sous un nouveau jour. Et c’est bouleversant.

Dernières News sur Les éternels

Les Éternels 2, réalisé par Chloe Zhao, déjà commandé par Marvel ?

L'annonce improbable du jour nous vient de Patton Oswalt...

Les Éternels ont failli faire une apparition dans la série Moon Knight

Un flashbkack dans l'Égypte ancienne, au cours duquel "on aurait vu un Avatar faire équipe avec les Éternels..."