Toutes les critiques de La Ruse

Les critiques de Première

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Après six ans d’absence, John Madden signe son retour en revenant sur l’opération Mincemeat en partie imaginée par le futur créateur de 007, Ian Fleming - pour le contre- espionnage britannique – dans le but de faire croire en 1943 aux Nazis que les Alliés allaient envahir les Balkans et non la Sicile comme programmé. En s’appuyant sur le livre de Ben Macintyre, le réalisateur de Shakespeare in love raconte les coulisses de ce coup de poker insensé et risqué (qui avait déjà inspiré L’homme qui n’avait jamais existé à Ronald Neame) avec moult détails savoureux pour le rendre palpitant. Le résultat est classique certes - Madden oblige – mais porté par une interprétation emballante, à commencer par le duo Colin Firth- Kelly Macdonald dont les personnages vivent une histoire d’amour aussi passionnelle que longtemps tue. Ils apportent ce supplément de malice qui donnent un charme fou au film